Glossaire

  Version PDF pour l'impression.

 

AIKIDO
Voie de la coordination mentale et physique de l’énergie – AI : amour, union, unité, harmonie, conjonction, similitude, ressemblance – KI : principe de vie, énergie, souffle, esprit, ambiance, atmosphère, etc… - DO : chemin, voie, recherche, remise en question, philosophie.

DOJO
Lieu où l’on étudie la Voie, lieu d’entraînement physique, mental et moral.

KAMIZA
Mur d’honneur dans le dojo où repose la photo de O SENSEI, MORIHEI UESHIBA, fondateur de l’Aikido (en général, face à la porte d’entrée). Le respect invite à ne jamais s’y appuyer.

SHIMOZA
Côté opposé au mur d’honneur. Les élèves s’y rangent à genou pour y faire face, les anciens à droite (y faisant face) et les débutants à gauche, par ordre décroissant.

O SENSEI
MORIHEI UESHIBA, le Fondateur de l’Aikido, le Grand Maître – O : grand – SENSEI : maître, professeur, enseignant – SEN : avant, précédent – SEI : né (sensei : littéralement : né avant, donc celui qui est plus ancien, qui connaît par expérience).

REI
Salut.

REI-SHIKI
Le cérémonial.

TACHI
Sabre.

TACHI-REI
Salut debout avec le sabre.

RITSU-REI
Salut debout sans arme.

ZA
Assis, agenouillé.

ZAREI
Salut à genoux.

KEIKO
Entraînement.

GI
Vêtement.

KEIKOGI
Vêtement d’entraînement, de travail (pantalon blanc + veste blanche).

HAKAMA
Longue jupe/culotte de couleur variée (souvent noire, bleue, grise ou blanche) qui se porte au-dessus du pantalon du keikogi.

KIMONO
Vêtement d’intérieur.

OBI
Ceinture.

ZORI
Sandales.

BO

(Très) long bâton.

JO
Long bâton.

TANTO
Couteau (habituellement en bois, pour l’entraînement).

BOKKEN  ou BOKUTO
Sabre en bois (d’entraînement) ; il constitue cependant une arme réelle à part entière.

SUBURITO
Bokken plus lourd pour l’entraînement aux Suburi.

SUBURI
Frappes répétées à l’aide d’un bokken ou d’un Jo.

KATANA
Sabre long du samouraï.

WAKIZASHI
Sabre court (qui servait notamment à commettre le « Seppuku » ou suicide rituel).

DAISHO
Paire des deux sabres portés ensemble.

JUMBI UNDO
Gymnastique, assouplissement, échauffement.

AIKITAISO
Exercices éducatifs de base pour l’Aikido.

TANDOKU-DOSA
Exercices individuels – TANDOKU : seul.

TANDOKU-RENSHU
Entraînement par soi-même, seul, isolé - REN : répétition d’un geste (comme le forgeron frappe sans cesse le fer).

SO-TAI-DOSA
Exercices avec partenaire.

DAN
niveau, grade, rang, degré, marche de l’escalier (les « Dan » représentent les grades supérieurs en Aikido, caractérisés par le port de la ceinture noire) – SHODAN : premier degré (ici, avec la signification de « débutant ») – NIDAN : second degré – SANDAN : troisième degré – YONDAN : quatrième degré – GODAN : cinquième degré – ROKUDAN : sixième degré, etc…).

KYU
Grade inférieur (d’abord « mukyu » : sans grade, tout à fait débutant), ensuite, de 6ème à 1er kyu. – MU : vide.

BU
Guerre.

BUSHI
Homme de guerre, guerrier (SHI : Homme).

BUSHIDO
Voie du Guerrier, code d’honneur du guerrier, code d’honneur du samouraï.

SAMOURAÏ
Guerrier de métier, soldat professionnel attaché au service d’un Seigneur.

KAMAE ou GAMAE
position, façon de se tenir debout (avec ou sans arme).

SHISEI
Attitude en général, port de tête, attitude calme et sereine, détendue.

SANKAKU KAMAE
Position triangulaire de base des pieds au sol, position d’équilibre, forte – SAN : trois – KAKU : angle – SANKAKU : triangle.

GEDAN no KAMAE
position niveau bas – GE : bas, hauteur du genou – DAN : niveau.

CHUDAN no KAMAE
position niveau moyen – CHU : hauteur du ventre, du hara – DAN : niveau.

JODAN no KAMAE
position niveau haut – JO : bâton – DAN : niveau (donc de la hauteur du bâton, donc à hauteur du visage).

WAKI no KAMAE
position dans laquelle le sabre se tient tenu incliné vers l’arrière du côté droit (pour en cacher la longueur) – WAKI : aisselle (en fait, dans cette position, l’épaule gauche, donc l’aisselle gauche, se présente vers l’avant).

HARA : le ventre, le siège de l’énergie.

SEIKA TANDEN : le point central, le point vital, le point énergétique principal, source du KI, de l’Energie, appelé aussi « mer du souffle » et dont le siège se situe à environ 2 à 3 doigts sous le nombril.

KOKYU
Mouvement du corps selon le Ki, puissance respiratoire, puissance du souffle, énergie interne en extension, projetée vers l’avant.

KOKYU-HO
Exercice de découverte et de mise en oeuvre du Ki, étude physique et statique du « Kokyu ».

KOKYU-NAGE
Projection par le Ki, projection en utilisant uniquement l’énergie interne, sans faire appel à une « technique » - NAGE : projeter, lancer.

NAGE
peut aussi vouloir dire « celui qui projette », qui applique le mouvement (cfr : TORI ).

AIHANMI
Même position : position où les deux mêmes pieds des pratiquants se font face (ex : pied droit devant pied droit / pied gauche devant pied gauche) (très souvent les mains suivent la même position) – AI : même, semblable, identique – HANMI : position, attitude.

GYAKU HANMI
Position inverse (ex : pied droit devant pied gauche) – GYAKU : contraire, inverse.

MA-AI
Distance idéale (dans l’espace et dans le temps) – MA : distance – AI : harmonie, union (donc unification des esprits dans le temps et l’espace, à la fois pour pouvoir mieux attaquer ou mieux se défendre).

TAI-SABAKI
déplacement du corps, pivot du corps – TAI : corps – SABAKI : bouger, faire bouger, déplacer, pivoter, pivot, mouvement.

IRIMI
Forme d’entrée en avançant directement sur l’adversaire (sur le partenaire) – IRU : entrer, introduire, aller dedans – MI : le corps (donc entrer dans le corps).

ATEMI
Coup porté sur le corps, frappe – ATE : contact, toucher, frapper – MI : le corps (donc , ici, idée de « traverser le corps » par un coup).

TENKAN
Forme d’entrée en s’effaçant, en laissant passer la force, en changeant de direction.

MAWARI
Changement de direction sur place, en pivotant les hanches, les pieds restant au même endroit et pivotant sur eux-mêmes.

OMOTE
partie visible, le « positif », la partie « recto », la face, ce qui est « direct ». (Les mouvements en « omote » se font toujours en passant « devant la figure du partenaire).

URA
partie invisible, le « négatif », la partie « verso », le revers, ce qui est « indirect ».(Les mouvements en « ura » se font toujours en passant « derrière la tête du partenaire).

TE-KATANA
Position du bras et de la main qui symbolise la lame du sabre, main-épée – TE : main – KATANA : sabre (cette position facilite l’écoulement de l’énergie).

TE-SABAKI
mouvement de la main, déplacement de main.

HAKAMA-SABAKI
déplacement du hakama, par un mouvement de main entre les genoux, avant de s’agenouiller.

UKEMI
Technique de chute, façon de tomber – UKE : chute – MI : corps (donc, chute du corps).

UKE
Celui qui chute, donc, par voie de conséquence, celui qui attaque (cfr : AITE).

AITE
Celui qui subit le mouvement, qui se prête au mouvement (donc, celui qui attaque) – AI : union – TE : main (donc, la main pour s’unir, la main qui s’offre pour permettre de faire le travail, celle « avec » qui on travaille…et non point « contre » qui on travaille.

DORI ou TORI
Prendre, saisir, saisie, prise, etc…

TORI
celui qui prend, qui saisit, qui applique le mouvement, qui projette (cfr : NAGE).

SHIKKO
Déplacement à genoux.

WAZA
Technique.

NAGE
Projection, projeter.

NAGE-WAZA
Technique(s) de projection.

KATAME ou GATAME
Contrôle, immobilisation.

KATAME-WAZA
Technique(s) de contrôle.

OSAE
Immobilisation par luxation.

OSAE-WAZA
Techniques de luxation, clés sur une articulation.

SUWARI-WAZA
Travail effectué à genoux, technique à genoux – SUWARI : à genou, agenouillé.

HANMI-HANDACHI-WAZA
Travail effectué l’un debout (attaquant) et l’autre à genou (défenseur) – HANMI : position – TACHI ou DACHI : debout (comme le grand sabre tenu sur la pointe) – HAN : demi, à moitié (donc à moitié debout = à genou).

SEIZA

Position agenouillée (fréquente dans toutes les activités au Japon) dans laquelle les fesses reposent sur les talons – ZA : assis, à genoux.

KIZA
Position agenouillée comme ci-dessus, mais les orteils sont relevés pour pousser (l’énergie) vers le haut. (Cette position se retrouve en fin de mouvement au sol).

ZAZEN
Position assise pour la méditation (avec les jambes en « tailleur » ou en « lotus ») – ZEN : méditation, concentration sur le moment présent, le « ici/maintenant », la respiration.

UCHI-DESHI
Elève vivant sous le même toit, dans la maison du Maître et qui suit son enseignement non seulement technique mais moral et philosophique – UCHI : à l’intérieur, dedans – DESHI : élève, pupille.

UCHI
Intérieur, à l’intérieur, dedans ; peut aussi signifier « la coupe » au sabre.

SOTO
Extérieur, à l’extérieur, dehors.

MAE
Avant, vers l’avant.

YOKO

Latéral, sur le côté, côté, de biais.

SOKUMEN

Latéral, en oblique.

USHIRO
Arrière, derrière, par l’arrière.

MAE UKEMI
Chute avant.

YOKO UKEMI
Chute latérale.

USHIRO UKEMI
Chute arrière.

MAE NAGE

Projection vers l’avant.

YOKO NAGE
Projection sur le côté.

USHIRO NAGE
Projection vers l’arrière.

TE
Main.

TE-KATANA
Main-épée.

TE-KUBI
Poignet – TE : main – KUBI : cou (donc, le cou de la main = le poignet).

KOTE
Poignet – KO : petit – TE : main (donc, petite main = poignet).

SODE
Manche du vêtement à hauteur du coude.

HIJI
Coude (en tant que partie anatomique) (cfr : UDE).

UDE
Coude (idem).

KATA
Homme, épaule, un.

KATA
Suite de mouvements formels destinés à étudier les bases des techniques.

MUNA
Le revers (partie d’un vêtement sur la poitrine), la poitrine.

ERI
Col (partie arrière du vêtement à hauteur du cou).

 


FORMES D’ATTAQUE DE FACE A UNE MAIN

AIHANMI KATATE DORI
Saisie d’un même poignet à une main (gauche/gauche ou droite/droite – les mêmes pieds se faisant face) – AI : même, semblable – HANMI : position – KATA : un – TE : poignet – DORI : prendre.

GYAKU-HANMI KATATE DORI
Saisie d’un poignet opposé à une main (gauche/droit) – les pieds opposés se faisant face (gauche/droit) – GYAKU : contraire, inverse, inversé.

MUNA DORI
Saisie des revers à une main.

SODE DORI
Saisie de la manche à hauteur du coude (en position gyaku).

UDE DORI ou HIJI DORI
Saisie du coude lui-même (en position gyaku).

KATA DORI
Saisie d’une manche à hauteur de l’épaule (en position gyaku).

SHOMEN UCHI
Attaque frontale verticale (comme pour couper le corps en deux parties égales) – MEN : le casque, la tête – UCHI : frapper, couper.

YOKOMEN UCHI
Attaque latérale de la droite vers la gauche comme pour couper l’adversaire de l’épaule gauche à la hanche droite ou bien comme pour couper la tête de la tempe gauche à la machoire droite – YOKO : latéral, en biais – MEN : casque – UCHI : frapper, couper.

GYAKU YOKOMEN UCHI
Même attaque que la précédente, mais de gauche vers la droite.

CHUDAN TSUKI
Coup de poing direct au niveau du ventre – CHUDAN : niveau moyen – TSUKI : coup de poing.

JODAN TSUKI
Coup de poing direct au niveau du visage – JODAN : niveau haut – TSUKI : coup de poing.

MUNE TSUKI
Coup de poing direct au niveau du plexus solaire.

 


FORMES D’ATTAQUE DE DOS A UNE MAIN

ERI DORI
Saisie du col par l’arrière.

 


FORMES D’ATTAQUE DE FACE A DEUX MAINS

KATATE RYOTE DORI
Saisie d’un poignet à deux mains (KATA : une – TE : main – RYO : deux – TE : main – DORI : prendre).

RYOTE DORI
Saisie des deux poignets.

RYO SODE DORI
Saisie des deux manches à hauteur des coudes.

RYO UDE DORI ou RYO HIJI DORI
Saisie des deux coudes.

RYO KATA DORI
Saisie des deux épaules.

KATA DORI MENUCHI
Saisie de la manche à hauteur de l’épaule et attaque frontale à la tête simultanément.

MUNA DORI MENUCHI
Saisie des revers à la poitrine et attaque forntale à la tête simultanément.

 


FORMES D’ATTAQUE DE FACE A UN PIED

MAE GERI : Coup de pied direct vers l’avant (niveau Chudan).

YOKO GERI : Coup de pied latéral.

MAWASHI GERI : Coup de pied circulaire (souvent niveau Jodan).

 


FORMES D’ATTAQUE DE DOS A DEUX MAINS

USHIRO RYOTE DORI
Saisie des deux poignets par l’arrière.

USHIRO RYO SODE DORI
Saisie des deux manches à hauteur du coude par l’arrière.

USHIRO RYO UDE DORI
Saisie des deux coudes par l’arrière.

USHIRO RYO HIJI DORI
idem (saisie des deux coudes par l’arrière).

USHIRO KATATE ERI DORI
Saisie d’un poignet à une main et saisie du col par l’arrière de l’autre main.

USHIRO KATATE DORI KUBISHIME
Saisie d’un poignet à une main par l’arrière et étranglement du cou de l’autre bras (KUBI : cou – SHIME ou JIME : étrangler, étranglement).

USHIRO TAI DORI
Saisie de tout le corps à deux bras par l’arrière (au niveau des épaules ou du ventre).

USHIRO ERI DORI MENUCHI
Saisie du col par l’arrière et simultanément frappe verticale sur le crâne.

 


LES TECHNIQUES (WAZA)

KATAME WAZA
Techniques d’immobilisation (de contrôle) :

IKKYO
Premier principe : contrôle du coude et du poignet par rotation dans le sens horizontal.

NIKKYO
Second principe : contrôle par torsion du poignet, de l’avant-bras et du bras, de façon à former trois angles.

SANKYO
Troisième principe : contrôle de la main, du poignet et de l’avant-bras par une torsion/rotation dans le sens vertical.

YONKYO
Quatrième principe : contrôle du poignet par pression au niveau du nerf médian (forme « omote ») ou du nerf radial (forme « ura »).

GOKYO
Cinquième principe : contrôle du poignet et du coude par rotation dans le sens vertical et flexion dans le sens horizontal (surtout utilisé en cas d’attaque au couteau).

HIJIKIME OSAE
Variante de « Nikkyo Ura » : contrôle par mise en extension du coude avec l’épaule.

UDE GARAMI
contrôle du coude et de l’épaule.

NAGE WAZA
Techniques de projection.

SHIHO-NAGE
Projection (par-dessous l’épaule) dans les quatre coins – SHI : quatre – HO : coin, direction – NAGE : Projection.

KOTE-GAESHI
Projection par renversement du poignet et enroulement des doigts de la main vers l’arrière – KOTE : poignet – KAESHI ou GAESHI : retourner, renverser.

IRIMI-NAGE
Projection en entrant directement sur l’adversaire (le partenaire) – IRU : entrer – MI : corps – NAGE : projeter (donc, projeter en entrant dans le corps).

KAITEN-NAGE
Projection « en roue ».

UCHI KAITEN NAGE
Projection en entrant à l’intérieur (sous le bras) et en formant la roue avec le bras du partenaire pour le projeter – UCHI : intérieur – KAITEN : roue.

SOTO KAITEN NAGE
Projection en entrant sur l’extérieur et en formant la roue avec le bras du partenaire pour le projeter – SOTO : extérieur – KAITEN : roue.

TENCHI-NAGE
Projection « Ciel/Terre » : une main s’élève vers le ciel tandis que l’autre pointe vers la terre pour projeter – TEN : ciel – CHI : terre.

UDEKIME-NAGE
Projection par luxation du coude mis en extension, paume vers le haut – UDE : coude – KIME : extension.

KOSHI-NAGE
Projection de hanche, sur la hanche, avec la hanche – KOSHI ou GOSHI : hanche.

JUJIGARAMI-NAGE
Projection après mise en croix des deux bras et poussée en extension vers l’avant.

SANKYO-NAGE
Projection après application du 3ème principe :

UCHI-KAITEN SANKYO (nage)
après entrée intérieure.

SOTO-KAITEN SANKYO (nage)
après entrée extérieure.

KIRI-OTOSHI NAGE
Projection par l’arrière en plaçant les deux mains sur les épaules.

AIKI-NAGE ou AIKI-OTOSHI
Projection par renversement du corps du partenaire vers l’arrière en tournant les hanches et en soulevant ses jambes.

SUMI OTOSHI NAGE
Projection « sacrifice » en s’agenouillant et en coupant au ras des jambes.

KOKYU-NAGE
Projection par le souffle, par le Ki, sans autre application de technique.

HENKA WAZA
Variante.

KAESHI WAZA
Contre-prise(s) – KAESHI ou GAESHI : retourner, renverser – WAZA : technique (donc, ici, technique renversée).

JIU WAZA
Technique souple, entraînement souple – JIU ou JU : souplesse, souple, en souplesse.

RANDORI
Combat (dans d’autres disciplines) – en Aikido : application de techniques contre plusieurs adversaires (partenaires) qui attaquent en même temps.

TACHI DORI
Travail à main(s) nue(s) contre le sabre – littéralement : prendre le sabre.

JO DORI
Travail à main(s) nue(s) contre le bâton (Jo) – littéralement : prendre le bâton.

TACHI NAGE
Projection avec le sabre ou le bokken.

JO NAGE
Projection avec le bâton ou Jo.

KUMI TACHI
Travail sabre contre sabre ou bokken contre bokken.

KUMI JO
Travail bâton contre bâton ou Jo contre Jo.

 


TERMES RELATIFS AU SABRE

KASHIRA
Le pommeau (extrémité de la poignée).

TSUKA
La poignée.

MENUKI
Les ornements de la poignée.

TSUBA
La garde, le protège-main.

MUNE
Le dos de la lame.

SHINOGI
l’arête entre le dos de la lame et le tranchant.

HA ou HASSAKI
la lame, le tranchant, le fil de la lame.

KISSAKI
les 9 à 10 cm qui constituent la pointe de la lame : c’est la partie la plus tranchante !

KASANE
l’épaisseur de la lame.

SORI
la courbure de la lame.

SAYA
Le fourreau.

KOIKUCHI
l’entrée, la bouche du fourreau.

KOJIRI
L’embout, l’extrémité du fourreau.

 


AUTRES GENERALITES

SHIN
Esprit.

ZANSHIN
Esprit attentif, concentration, esprit de veille.

FUDOSHIN
Esprit calme, en paix, non perturbé (comme « le reflet de la lune sur l’eau du lac »). – FUDO : calme, plat, constant.

MUSHIN
Esprit vide, non attaché aux choses, libéré, détaché – MU : vide, sans rien. (littéralement : sans esprit).

KOKORO
le coeur, l’esprit, le ventre, le siège de l’émotion, siège de l’affectif.

I SHIN DEN SHIN
De mon esprit (coeur) à ton esprit (coeur).

KOKORO TO KOKORO
De mon coeur (ventre) à ton coeur (ventre).
Ces deux expressions sont symboliques de la forme d’enseignement silencieux propre aux grands Maîtres japonais – évitant les explications inutiles – qui se transmet ainsi de Maître à élève.

 


LES CHIFFRES

ICHI  =  UN (prononcez "itch")
NI = DEUX (prononcez "ni")
SAN = TROIS (prononcez "sann" comme dans "panne")
SHI = QUATRE (prononcez "chi")
GO = CINQ (prononcez "go" comme en anglais)
ROKU = SIX (prononcez "rock")
SICHI = SEPT (prononcez "sitch"
HACHI = HUIT (prononcez "atch" comme dans "atchoum")
KU = NEUF (prononcez "kou" comme "cou")
JU =DIX (prononcez "djou")

 


LES FORMULES RITUELLES

HONEGAI SHIMASU
formule de politesse : s’il vous plaît :

Cette formule se dit au début du cours après le salut à la photo du fondateur.
Elle signifie, sous-entendu :

1) de la part du professeur : « s’il vous plait, recevez mon enseignement
avec attention » ;
2) de la part des élèves : « s’il vous plait, veuillez nous livrer vos connaissances ».


DOMO ARIGATO GOZAIMASU ou DOMO ARIGATO GOZAIMASHITA
formule de politesse qui signifie : Merci beaucoup.

Cette formule se dit à la fin d'un cours.

 

Mise à jour du vocabulaire,
Lundi 21.11.2011.
Pierre Manche - Godan
Professeur.